Nutrition – Stress – Bien être

Le magnésium

Le magnésium est un minéral indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Si nous en manquons, c’est l’ensemble de notre capital énergétique qui en pâtit, avec de nombreuses conséquences : fatigue physique ou psychique, irritabilité, nervosité, troubles de la mémoire et du sommeil, crampes, sensation d’oppression, etc.

Le magnésium est un régulateur qui joue un rôle important au niveau musculaire (25% du magnésium de notre corps se trouve dans les tissus musculaire) et de la santé osseuse (60% y sont stockés), il participe à la prévention de l’ostéoporose par sa capacité à maintenir le calcium et le phosphore dans le tissu osseux. Son rôle est essentiel sur le plan nerveux, car il permet le stockage et la libération de plusieurs neuromédiateurs, surtout la sérotonine et le Gaba (L’acide γ-aminobutyrique, souvent abrégé en GABA (de l’anglais gamma-aminobutyric acid), est le principal neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux central chez les mammifères) agents favorisant l’apaisement et de la sérénité. En cas de stress, il a une fonction sédative : Il améliore les troubles anxieux car le stress favorise la fuite du magnésium et en retour l’hypomagnésémie favorise le stress. Il est également indispensable à notre santé cardiaque en régulant la pression artérielle, il contribue à prévenir l’athérosclérose, le syndrome métabolique et la résistance à l’insuline. Il améliore l’hyperréactivité bronchique et aussi certains calculs rénaux. 

Les bienfaits du magnésium sont nombreux et justifient amplement que l’on veille à un bon apport quotidien de ce précieux minéral.

Quels sont nos besoins en magnésium ?

Les apports journaliers recommandés sont évalués au minimum à 6mg/kg poids corporel/jour, soit environ 420 mg pour les hommes et 360 mg pour les femmes, en comptant un poids moyen de 70 kg pour les hommes et 60 kg pour les femmes. Cet apport doit être considérablement majoré en cas de situation de stress ou d’activité physique intense, car ces situations consument littéralement notre réserve de magnésium.

Or, selon une étude conduite entre 1994 et 2003 auprès de 13 500 adultes (SU.VI.MAX, pour Supplémentation en Vitamines et Minéraux Antioxydants), 75% des hommes et 77% des femmes, dans la population française, présentaient des apports en magnésium inférieurs aux Apport Nutritionnels Conseillés (ANC).  

Pourquoi l’alimentation ne suffit pas à couvrir nos besoins

  • L’agriculture intensive, en raison de l’usage massif d’engrais chimiques et de biocides (pesticides, herbicides…), est responsable de l’appauvrissement de nos sols. Ces derniers ne sont plus capables de fournir aux végétaux les éléments nécessaires à la production de sels minéraux et de vitamines en quantités suffisantes pour couvrir nos besoins essentiels. D’où la prescription, de plus en plus répandue de nos jours dans le milieu médical, de complexes multivitaminés pour pallier, entre autres, la carence en magnésium.
  • L’alimentation moderne est carencée, entre autres en magnésium, pour les raisons que nous venons d’évoquer. A cela s’ajoute que beaucoup d’entre nous privilégient des produits appelés « calories vides » (produits raffinés et ultra-transformés) au détriment d’aliments à haute densité nutritionnelle comme les céréales complètes, les légumineuses, les légumes frais cuits à chaleur douce, etc.
  • Enfin, le rythme de la vie moderne soumet la plupart d’entre nous à un stress important : nous courons du matin au soir afin de répondre à nos multiples obligations. Sans compter les autres facteurs de stress liés à des situations individuelles – maladie, divorce, etc. –, ou à des situations collectives anxiogènes dont les médias se font régulièrement l’écho. Tous ces facteurs sont très énergivores en magnésium, et nous entraînent dans un cercle vicieux : le stress accroît la fuite rénale de magnésium et l’hypomagnésémie favorise le stress
  • . le magnésium en complément serait plus efficace en prévention de diabète ou de maladies cardiovasculaires mais soulage nettement si stress chronique ou troubles anxieux

Principaux symptômes pouvant indiquer un déficit en magnésium 

  • Fatigue physique ou nerveuse
  • Constipation
  • Irritabilité, hyperémotivité, insomnie, anxiété
  • Tremblements, fourmillements
  • Sensation d’oppression
  • Crampes, contractures
  • Spasmophilie, crise de tétanie, convulsions
  • Tressautement des paupières, contraction de la lèvre et de la joue
  • Palpitations
  • Maux de tête, lombalgies, cervicalgies
  • Extrasystole
  • Syndrome prémenstruel

Conseils

– Boire des eaux riches en magnésium : HEPAR ou CONTREX etc

-Le magnésium en complément serait plus efficace en prévention de diabète ou de maladies cardiovasculaires mais soulage nettement si stress chronique ou troubles anxieux.

-Ce complément est à prendre de préférence en solution buvable sur toute la journée dans un litre d ‘eau

-Préférer les glycérophosphates ou biglycinate de magnésium (forme organique complexée) ou magnésium marin amino-complexé en synergie avec de la B6 ,( dans complémentations au long cours on observe des différences notables au niveau de l ‘absorption digestive, c’est-à-dire qui peut provoquer des diarrhées) plutôt que les citrates, malates, chlorure,lactates de magnésium etc .. (en parler à votre médecin).

Source :

– Ecrits contributifs du cursus universitaire des formations reçues IEDM, SIIN, AVIITAM.

– Suvimax   etude en vitamine et mineraux 1994 -2003

SITE EN PREPARATION

Le site rinascere.fr n'est pas actuellement actif à titre commercial mais uniquement en pré-production. Vous pouvez accéder gratuitement au contenu mais aucune réponse ou conseil ne seront fournis. Liliane Vernhes